Accueil2020-10-21T15:58:24+02:00

Le coaching en sensualité et en féminin

Pourquoi la sensualité ?

La sensualité désigne nos cinq sens auquel j’en ajouterai un autre qui est l’intuition. Nous avons de nombreuses difficultés à nous relier à eux et donc à notre corps et à tous les plans de notre incarnation. Pourquoi ?

Notre société valorise depuis des siècles l’esprit, le mental au dépend du corps. D’une façon consciente ou inconsciente, nous avons en mémoire des échos jugeants, destructeurs parfois terribles qui nous parviennent de l’histoire ancienne, de nos filiations… pour nous parler des corps. On nous a fait croire que notre corps est destiné à la performance, qu’il faut le mater, qu’il a des désirs malsains…. Rien de tout cela n’est vrai. Mais pour beaucoup d’entre nous, des doutes subsistent, des blessures sont là qui nous empêchent d’avancer dans la vie. Nous privilégions l’esprit et souvent nous considérons que le corps est au service de l’esprit. En étant constamment happé par des tâches, des situations, des écrans, il est complexe d’habiter son corps et être présent.e à lui pour s’ancrer dans une attention plus stable et être à son écoute.

Le coaching en sensualité et en féminin vise à vous amener à reconsidérer votre corps, à vous réconcilier avec lui pour le vivre comme un allié. L’accompagnement permet d’y aller en profondeur. Chaque parcours est unique. Les motivations sont diverses : pour certaines et certains,  il s’agira de ne plus être jugeant, critique de leur corps. Pour d’autres, c’est la question d’une sexualité plus épanouie qui les motivera. Pour d’autres encore, ce seront de faire face à des problèmes de santé,  de comprendre des pans de leur histoire de vie, d’aborder la vie en lâchant les peurs et les limites  !

Les outils du coaching en sensualité et du coaching intuitif permettent d’aborder un grand nombre de points pour comprendre comment vous vous relier à votre corps, comprendre aussi qu’il est un bien précieux puisqu’il constitue le lieu de notre expérimentation.

En savoir plus

« Je ne savais pas que j’avais tout un travail à faire pour être heureuse d’être une femme »

Dr Danièle Flaubmenbaum

« Femme désirée, femme désirante »

Actualités